Bulletin hebdomadaire du 15 au 21 octobre 2018

mardi 16 octobre 2018

1- Agenda

Mardi 16 octobre
Evénement incontournable sur l’alimentation dans le monde, la 12ème édition du festival ALIMENTERRE aura lieu du 15 octobre au 30 novembre 2018. Des milliers d’évènements sont proposés dans 600 communes de France et 12 pays par des milliers de bénévoles. Briançon.
Jeudi 18 octobre
Comité technique départemental spécial. Le CTSD rejoue la rentrée… passée. Gap IA
Date limite pour le dépôt des listes électorales. On vote, cette année pour les répresentant.e.s du personnel face à l’administration.
Ciné mon Mardi - Ciné-débat les Variétés à 20h30 avec le film Un Peuple et son roi
Veynes.
Vendredi 19 octobre.
C’est les VACANCES d’Automne, on en profite avant l’hiver.
Conférence ’’ la crise de l’architecture dans les années 1960 ’’ Par M Boisard au CEM à 19h. Serres.
Samedi 20 octobre. « La Radio Activité-Naturelle » balade avec la SAPN. Plan de Phazy.
Fête de soutien à la Confédération paysanne 05 à partir de 17h. Salle des fêtes de
St-Julien-en-Beauchêne.
Dimanche 21 octobre.
Les monologues du vagin 18h salle des fêtes Puy-Sanière
Mercredi 24 octobre
Réduction des déchets dans les Alpes du Sud par la SAPN 9h30 salle de la manutention Embrun
Vendredi 26 octobre
Soirée Linux Alpes _ soirée systèmes d’exploitation libre, logiciels libre et entrée libre Salle le Mul’OT 20h Veynes
Samedi 27 octobre
Les 20 ans de Rions de soleil ! INCROYABLE MAIS VRAI !! 20 ans et toujours jeunes… Et pas du tout jaunis (Holyday). Salle des fêtes à partir de 12h. Chateauroux
Mobil’idée vous explique le plan vélo du gouvernement-les annonces, les (gros) bémols, les attentes et perspectives : Mobil’idées vous dit tout (ou presque) ! 19h Gap
Jeudi 8 novembre
Rassemblement en soutien " Aux 3+4 de Briançon " dès 8h Gap

2-Evaluation « Blanquer »

Voilà, le grand communiquant Blanquer qui est à la solde des banquiers (oui, c’est facile) a commencé à divulguer les résultats de ces fumeuses évaluations. Cela veut dire que des millions de données concernant la population scolaire française de CP-CE1, 6ème et 2nd se trouvent stokées chez Amazone grand contributeur pour l’humanité. Vous me direz que c’est pas bien grave, tout le monde est fiché, tout le monde est fichu.
Nos élèves ne seraient pas terribles en calcul mental en CE1 et pas terribles pour la discrimination des syllabes en CP. Pour les autres niveaux, Blanquer n’a pas encore communiqué mais cela ne devrait pas tarder. C’est donc une réforme, déjà annoncée avant les évaluations, qui va se mener à l’ESPE. C’est vrai que la formation n’est pas terrible mais ce qu’il faut savoir, et que Blanquer n’a pas dit dans l’un de ces mels que vous recevez près d’une fois par semaine, c’est qu’il veut supprimer le Conseil national d’évaluation des politiques scolaires (Cnesco).
Cette institution publique « chargée d’une évaluation indépendante », selon ce qu’elle indique sur son site, est composée « de scientifiques issus de champs disciplinaires variés, de parlementaires ainsi que de membres du Conseil économique, social et environnemental, nommés pour 6 ans ». Sa mission est de mener « une évaluation scientifique et participative du système scolaire afin d’éclairer les divers acteurs de l’école et le grand public », précise-t-elle encore.
Oui, mais ce Cnesco est « indépendant » et il sort des préconisations, des rapports sans prendre en compte l’agenda de communication de M Blanquer. Et ça, ça ne plaît pas à un ministre qui commande des rapports avec les conclusions qu’il souhaite ( comme le rapport Duran sur l’ école rurale ) pour mener à bien sa communication et ses contre-réformes libérales. On pourrait parler de censure, non !!!
Pour en sourire un peu, un lien vers une vidéo d’une chanson de Frédéric Fromet « Donnez vos données »

3-Formation syndicale

La formation syndicale de SUDation, c’est les 26 et 27 novembre et c’est ouvert à tout.e.s. Il faut donc faire sa demande à l’administration avant le 26 octobre mais c’est les vacances et l’on vous conseille de débrancher pendant les vacances. Alors, ne reculez pas la date de votre inscription. Inscrivez-vous cette semaine.
Le stage SUDation, c’est quoi ?
C’est le stage organisé par SUD Education05 qui parle de nos conditions de travail, de souffrance aussi et de comment on s’organise pour faire respecter nos droits et les faire avancer collectivement. Les évaluations « Blanquer », ça vous a mis la pression, on vous a mis la pression, les enfants étaient sous pression… Alors cette formation de deux jours, c’est justement un SAS de Décompression, où l’on prend du recul, des informations juridiques et pratiques, de bonnes astuces et ou l’on crée du collectif.
Voir ici

4- Élections électroniques, piège à cons !!!

Avec les élections électroniques, il y a toujours de bonnes histoires. Comme le candidat « Jeunes Les Républicains » qui expliquait comment faire pour récupérer les codes des électeurs.trices par téléphone. Pas de chance, la conversation a été enregistrée. Il a du en partie réussir à frauder puisqu’il vient d’être élu président des « Jeunes Les Républicains ».
Pour nous, dernière ligne droite pour composer les listes pour les élections qui auront lieu du 29 novembre au 6 décembre. Les PE, les Profs… voteront pour 4 scrutins de différents niveaux : du national au local. En lisant le bulletin de SUD Educ05, on ne peut que vous incitez à voter pour les listes SUD Education/Solidaires.
Un mel de l’administration devrait vous parvenir pour vous indiquer comment voter en un peu plus de 20 clics.
Si le début des élections c’est le 29 novembre, il y a différentes étapes qui vous concernent avant cette date.
- Mardi 13 novembre 2018 : Date limite de remise aux électeurs du matériel de vote.
- Entre le lundi 19 et le jeudi 22 novembre 2018 : Retour par les directeurs d’école, les chefs d’établissements ou de services des listes émargées attestant de la remise des notices dans leur école, établissement ou service.
- Jeudi 29 novembre 2018 : début des opérations électorales de vote électronique par Internet.
Durant la période de vote, l’application de vote est ouverte 24 h sur 24, 7 jours sur 7. Ouverture de l’assistance téléphonique aux électeurs (8h-20h, et le samedi de 9h à 17h, et le 6 décembre de 8h à 17h30, heure de Paris).
- Jusqu’au jeudi 6 décembre 2018 avant 17 h, heure de Paris : date limite de réception d’un nouvel identifiant de vote en cas de perte, par voie électronique uniquement. Date limite de création d’un nouveau mot de passe par l’électeur.
- Jeudi 6 décembre 2018 : Clôture du scrutin, 17 h, heure de Paris, tout électeur authentifié et connecté sur le système de vote avant l’heure de clôture du scrutin disposant d’un délai de 30 minutes au plus pour mener jusqu’à son terme la procédure de vote.
Vous voyez l’usine à data qu’a lancée le ministère. SUD Education05 vous accompagnera tout au long de ces différentes phases comme il le fait heureusement dans différents domaines et pas seulement dans les années d’élections.
Au delà des élections, ce sont bien les luttes qu’il faut enclencher, développer, soutenir pour que notre futur change favorablement et rapidement.

5-Le refuge "Chez Jesus", à Clavière, a été expulsé par la police italienne au matin du 10 octobre.

Des manifestations de soutien ont eu lieu à Marseille, Paris... Cette expulsion ne peut qu’aggraver le parcours d’obstacles de toutes sortes que subissent les personnes exilées du fait des politiques de rejet et des violences policières et institutionnelles qui les accompagnent. Hier, comme presque chaque jour, quelques jeunes mineurs attendaient devant le commissariat de police de Briançon qu’on veuille bien leur donner un titre de transport vers Gap où la plupart seront "déminorisés" par le Département à l’issue d’une procédure inique et se retrouveront à nouveau à la rue. Dans le même temps, une foule de jeunes du même âge sortaient du lycée et descendaient la chaussée sous le regard envieux des jeunes africains partis depuis des mois voire des années de chez eux pour espérer aller à l’école... Liberté, égalité, fraternité, avez-vous dit ?

6-Solidaires avec les 7 de Briançon : signez la pétition

Ils risquent la prison pour avoir aidé des personnes migrantes en danger dans les Alpes.
Bastien, Benoit, Eléonora, Juan, Lisa, Mathieu et Théo vont être jugé·e·s le 8 novembre 2018 au tribunal de Gap (Hautes-Alpes). Ils et elles sont poursuivi·e·s pour « aide à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire national, en bande organisée », et les peines prévues vont jusqu’à 10 ans de prison et 750 000 euros d’amende.
Leur seul tort : avoir participé en avril 2018 à une marche solidaire pour dénoncer les agissements du groupuscule d’extrême-droite Génération Identitaire qui bloquait la frontière au col de l’Echelle (près de Briançon) pour s’en prendre aux personnes exilées.
Nous avons besoin de votre soutien pour que ces sept militant·e·s, dont deux sont membres de La Cimade, soient relaxé·e·s.

Toutes et tous solidaires avec les 7 de Briançon. Toutes et tous contre le délit de solidarité.
Merci de votre soutien.
Christophe Deltombe 
Président de La Cimade
Pétition à l’initiative du Comité de soutien aux 3+4 de Briançon, La Cimade, Collectif Délinquants Solidaires, Gisti, Anafé, Tous Migrants, Emmaüs, Union juive française pour la paix, Fasti, Bagagérue, Fondation Abbé Pierre, Transport People and Care, Syndicat des Avocats de France, Ligue des droits de l’Homme (LDH), Union syndicale Solidaires, SUD Education et L’Auberge des Migrants.

7-Pourquoi nous soutenons les mobilisations du 13 octobre pour le climat

Texte de soutien aux mobilisations du 13 octobre à l’initiative du CRID, d’Attac et de 350.org
Suite à la démission de Nicolas Hulot, plus de 130 000 personnes ont marché pour le climat le 8 septembre dernier. Depuis ce jour, les initiatives foisonnent et des mobilisations se préparent partout en France, notamment ce samedi 13 octobre.
Ces mobilisations s’inscrivent dans une rentrée particulière pour le climat. Si Emmanuel Macron a été promu "champion de la Terre" à l’ONU il y a quelques jours, tout porte à croire que la crise écologique ne fera qu’empirer en France et dans le monde. Sur fond d’austérité et de régressions sociales, les mesures annoncées mais surtout prises par le gouvernement ne sont pas à la hauteur. La sortie du rapport du GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat), le 8 octobre a dressé les dernières pistes d’actions afin d’échapper à une catastrophe climatique mondiale.
Qu’elles soient locales ou nationales, petites ou grandes, chaque jour de nouvelles mobilisations, initiatives et actions se dessinent ici et là. Leur succès dépend de leur spontanéité et de leur créativité mais aussi de leur capacité à rassembler des milliers personnes, des dizaines d’organisations, mouvements et réseaux pour rappeler l’urgence et dire haut et fort qu’il est encore temps d’agir. Les marches du 13 octobre s’inscrivent dans cette démarche.
Nous appelons nos membres, adhérent·e·s et sympathisant·e·s à soutenir et à participer à ces initiatives citoyennes pour maintenir la pression sur nos décideurs publics. De nouvelles journées d’actions seraont également l’occasion de promouvoir des centaines de porteurs d’alternatives, qui oeuvrent chaque jour, à la construction d’un monde plus juste et solidaire.
Organisations signataires :
350.org ; Action-Aid Peuples Solidaires ; Attac ; Climat Social ; CRID ; CCFD-Terre Solidaire ; Fondation Copernic ; France Libertés - Fondation Danielle Mitterrand ; La Fête à Macron ; Les Amis de la Terre ; Réseau Foi et Justice Afrique Europe ; REFEDD ; SOL - Alternatives Agroécologiques et Solidaire ; Sciences Citoyennes ; Union syndicale Solidaires.


Documents joints

Bulletin hebdomadaire du 15 au 21 octobre (...)