Bulletin hebdomadaire du 8 au 14 octobre 2018

mardi 16 octobre 2018

Lundi 8 oct Assises de l’école rurale : atelier « climat scolaire » 17h30 Gap lycée A. Briand

Mardi 9 oct Manif contre Macron et toutes ses contre-réformes 10h Gap RDV devant l’IA
Apéro-discussion « le cycloféminisme » 18h Gap Mobil’idée

Mercredi 10 oct Réunion mensuelle d’ATTAC05 18h Gap Café le Verdun

Jeudi 11 oct Soirée Linux Alpes : systèmes d’exploitations et logiciels LIBRES 20h Gap le LAB

2 - Grève et manif ce mardi 9 octobre :

On y est. Ce mardi c’est jour de grève et de manifestation pour tout.e.s. Macron veut passer vite et en force avec des contre-réformes touchant tout le monde : jeune, actifs en emploi ou privé d’emploi et retraité.e.s.

Une journée de grève ne suffira pas, on le sait bien mais il faut bien commencer. Le cadre interprofessionnel et intersyndical de cette grève montre bien que les attaques sont dans tous les sens et contre tout.e.s.

La réponse doit être claire, la grève doit être puissante et visible entraînant tout le monde dans la dynamique de lutte, seule à même d’amener des progrès sociaux. La première semaine de congés payée, la journée de 8h… ne se sont pas gagnées à l’assemblée mais bien dans la rue, en luttant.

3 - Formation syndicale SUDation, conditions de travail : c’est le moment de s’inscrire !

Sud Éducation 05 organise son traditionnel stage automnal sur la question des conditions de travail dans l’Éducation nationale et sur les moyens de sortir des pressions, des attaques, parfois de la souffrance que nous pouvons subir dans le cadre de nos métiers.

Ce stage est ouvert à tou-te-s celles et ceux qui travaillent dans l’Éducation nationale, quels que soient leur statut, contrat, poste et métier (enseignant-e-s, titulaires, contractuel-le-s, CPE, AED, AVS-AESH, administratifs, infirmier-e-s, Psy-EN, Rased, assistant-e-s sociaux-les, syndiqué-e-s ou non…)

Le stage se déroulera à Gap les lundi 26 et mardi 27 novembre

Attention : la demande de congé est à faire parvenir à son chef de service au plus tard un mois avant le stage (soit avant les vacances d’automne). Procédure et documents téléchargeables ici.

4 - De l’incidence du soleil sur les indemnités de remplacement

Lors de la dernière CAPD, notre représentante a posé une question à propos des déplacements des remplaçant-es, que le logiciel de l’inspection calcule d’une manière étrange (on vous en avait parlé la semaine dernière), bref, que le kilométrage annoncé par l’administration ne correspond pas toujours au kilométrage réel.

L’autorité supérieure a répondu à cela que c’était compliqué de faire des localisations par GPS parce que cela dépendait des saisons et de l’inclinaison de la Terre ! Dommage qu’il n’y ait pas de formation à la géographie et à la culture scientifique dans le volet départemental du plan de formation…

5 - Allègement des tâches des directeurs d’école

Ce doit être dans le cadre de l’allègement des tâches, ou dit autrement, de la « simplification administrative », que l’administration envoie aux directeurs-trices le mél suivant :

Bonjour
Un ou plusieurs fichiers ont été déposés sur la plateforme PNE-ÉCOLE :
Expéditeur : 0050031G - CIRCONSCRIPTION 1ER DEGRE IEN GAP 2
Catégorie : Documents généraux
Sujet : SONDAGE PNE
Description :

Mesdames les directrices, Messieurs les directeurs,
Vous trouverez en pièce jointe un questionnaire concernant l’utilisation de la plateforme PNE.
Je vous remercie de bien vouloir le compléter et de nous le renvoyer par PNE.
Vous remerciant par avance de votre collaboration.
Cordialement.

Pièces jointes : PNE-Ecole-sondage.docx

Vous avez bien compris, il s’agit de se connecter à un site afin de télécharger, de remplir puis de renvoyer par ce même site un sondage concernant l’usage du site sus-cité ! Parce qu’on a le temps de faire ça...

6 - Évaluations nationales CP-CE1 : des exercices sexistes

SUD Education05 a fait parvenir une lettre à tous les IEN du département pour leur rappeler qu’il n’y avait pas de cadre légal pour les évaluations, donc aucune obligation de les faire passer, de faire passer tous les items (notamment ceux cités ci-dessous) et de faire remonter les évaluations à … Dublin chez Amazon !

Communiqué de la fédération SUD éducation Publié le jeudi 4 octobre 2018 sur https://www.sudeducation.org/

Des images devant inspirer tout·es les élèves pour écrire ! Que voyons-nous ? Tout simplement un garçon actif, et une fille passive sur un lit, ou se faisant belle…

Alors que le ministère prétend que le respect de l’égalité entre femmes et hommes doit être au cœur des apprentissages, et que “le refus des stéréotypes parmi les compétences sociales et civiques que tout élève doit acquérir”.

Il est inacceptable qu’un ministère qui affirme lutter contre les stéréotypes impose dans le même temps de telles images. SUD éducation condamne fermement ces exercices qui véhiculent des stéréotypes sexistes exhortant les garçons/hommes à travailler dehors et les filles/femmes à rester oisivement à la maison. S’agit-il du nouveau plan d’égalité filles-garçons inspiré par la Manif pour tous ?
SUD éducation exige que le ministère suspende ces évaluations. SUD éducation appelle les enseignant-e-s à ne pas les faire passer aux élèves et à ne pas faire remonter les résultats.

7 - CDEN du jeudi 4 octobre 2018 ou « Tais-toi et vote vite »

Pour résumer ce CDEN, c’est assez simple, c’est : « Tais-toi et vote vite ! » Comme il y a encore un cadre ‘‘démocratique’’, l’IA doit en passer par le CDEN (Comité Départemental de l’Education Nationale). En passer par le CDEN ne veut pas dire que cela soit un lieu ou l’on peut débattre des différents sujets qui touchent à l’Éducation Nationale...

On peut noter que cette fois-ci, il n’y avait pas besoin de quorum et cela tombait plutôt bien parce que les élus ne brillaient pas par leur présence. Par contre, dehors, il y avait bien un rassemblement pour rappeler que la scolarisation de tous les enfants et jeunes est une obligation légale, et pas soumise au bon vouloir du Dasen ou de la préfète. Les représentants de SUD Education05 portaient également la couleur orange en soutien à l’Aquarius.

Après la lecture de différentes déclarations liminaires qui reprenaient presque toutes que « la scolarisation des enfants est une obligation », le CDEN a déroulé son ordre du jour. Le seul réel sujet sur lequel on a pu un peu débattre concerne le transport scolaire. On a pu en débattre parce que cela était déjà mis en place : 110€/collégien·ne contre 15€ l’année précédente. Mme Eyméoud Chantal, vice-présidente de la Région (entre autres mandats) était présente et tentait de nous expliquer le pourquoi du comment. Encore un peu, et on versait une larme sur les finances de la Région (mais combien de millions pour les canons à neige ?). SUD Education05 a rappelé qu’on ne négocie pas l’avenir des jeunes. Le transport scolaire, c’est 0€ à la charge des familles si on veut l’équité sur le territoire. Nous n’avons pas pu en débattre plus longuement, Mme Eyméoud avait une réunion et devait quitter la séance. La FCPE a déposé un recours au Tribunal Administratif pour non conformité.

Assises de l’école rurale. SUD Educ05 a fait remarquer qu’il y avait déjà du retard dans le calendrier puisque les ateliers devaient se réunir tous les mois dès fin septembre et qu’une occasion avait été raté avec le congrès des maires ruraux à St-Léger-Les-Mélèzes. Il nous a été rétorqué que les ateliers ne pouvaient pas se tenir avant le CDEN qui devait donner son avis. Ben voyons ! L’atelier « climat scolaire » se tient ce lundi 8 octobre et l’invitation à ce rendez-vous nous est parvenue avant le CDEN reporté faute de quorum. On n’est pas à une contradiction près !

8 - RIS AVS-AESH

La Réunion d’information Syndicale du 5 octobre dernier a réuni un bon nombre d’AVS du 05. Si nous n’avons pu mener cette réunion comme nous l’avions prévu, c’est bien parce que celles-ci, au vu de leurs conditions de travail, de « salaire », de formation, en avaient plus que gros sur la patate. La gestion par l’administration peut se résumer à l’arbitraire, au fait du prince, à l’inégalité de traitement sur le même territoire, pour les mêmes missions… Mais il y a des invariants. Toutes les AVS (et oui, que des femmes !) ont relevé que le nombre d’heures était insuffisant, que le salaire était insuffisant, qu’il fallait un statut, une vraie formation et un vrai accès à la formation et regrettent que les infos syndicales ne leur parviennent pas. Seules, précaires, sous payées, voilà pourquoi à SUD éducation 05 on s’intéresse autant à ces personnes. Elles font partie de l’Éducation Nationale mais elles font aussi partie des plus fragiles.

Une autre RIS va être rapidement programmée, ainsi qu’une formation syndicale. Pour vous tenir au courant, il y a une liste d’échange AVS. Pour en être, merci de faire parvenir votre adresse mél à sudeduc05@gmail.com et n’hésitez pas à demander au directeur·trice de vous faire suivre le bulletin hebdomadaire de SUD éducation 05.

7 - Dénoncer la machine à expulser

Rassemblement nombreux en France pour le soutien à l’Acquarius, occupation par les fachos de génération identitaire du local de SOS Méditerranée, arrestation puis assignation à résidence de Domenico Lucano, maire de Riace... Chaque jour, des faits écœurants, révoltants, indignes mettent la vie de personnes en danger. Nous aimerions tout relayer, informer… mais nous n’avons que quelques lignes alors un petit conseil de lecture : Cinquième titre de la collection des Petits guides de La Cimade pour sensibiliser et s’informer sur les expulsions. Un outil destiné à tous les publics curieux de comprendre un des enjeux majeurs de la politique migratoire.

Après l’adoption d’une énième loi qui vient renforcer l’arsenal répressif des politiques migratoires, le Petit guide Dénoncer la machine à expulser met en lumière la cruauté et l’absurdité d’une politique migratoire qui fait primer la logique du tri et du rejet des personnes étrangères au mépris de leurs droits fondamentaux. Un texte simple vulgarisant l’expertise de La Cimade, des chiffres édifiants, des tranches de vie et des illustrations type dessins de presse.

Au sommaire :

L’assignation à résidence

La rétention

L’outre-mer

La prison

Le bannissement

L’expulsion

Les retours « volontaires »

À nos frontières

Nos revendications

Sources et ressources

Un Petit guide conçu pour être glissé facilement dans une poche, consulté, partagé et distribué (gratuitement). Pour en savoir plus, sur le site de la Cimade

8 - Entrée/Sortie

Salah Hamouri, militant et avocat franco-palestinien vient d’être libéré après 13 mois de détention administrative, c’est à dire sans jugement, par les autorités israéliennes.

Mimmo Lucano, le maire de Riace (Calabre, Italie) a été arrêté lundi 1er octobre. Longtemps, Riace a subi un exode rural massif jusqu’au jour où un bateau transportant deux cents kurdes a échoué sur sa plage. Depuis, le village se réinvente un futur grâce à une politique d’accueil intelligente et humaine. Mimmo Lucano est un véritable symbole de l’accueil et de l’intégration des migrants. Son arrestation illustre la politique répressive de Matteo Salvini, ministre de l’intérieur d’extrême droite du gouvernement ligue/5 étoiles.

9 - Site-mémorial du camp des Milles - Une faute morale et politique

Des collègues d’histoire-géo ont reçu dans leur boite mail professionnelle une invitation à une conférence « mémoire et antisémitisme : défis du XXIème siècle », à l’occasion de l’inauguration de l’exposition « des diplomates reconnus justes parmi les nations », en présence effective de S.E Madame Aliza Bin-Noun, Ambassadeur d’Israël en France et à
Monaco.(...)"

Voici le texte qu’ilEs ont produit en réponse à cette invitation :

Mémoire – en Europe, la responsabilité de nos pays dans la tragédie sans nom de la Shoah marque nos mémoires. Le « vivre ensemble », dans l’égalité et la justice, doit être le but de nos sociétés. Il s’agit d’un aspect essentiel de la formation des consciences politiques et citoyennes. Cela est vrai en France, en Europe, comme au Proche Orient. Le rôle d’une institution comme la Fondation du Camp des Milles Mémoire et Éducation est en cela essentiel.

Front des extrêmes-droites - Comment alors expliquer la présence Madame Aliza Bin-Noun, Ambassadeur d’Israël en France et à Monaco, à un événement organisé le 10 octobre prochain au Camp des Milles ? La représentante d’une coalition d’extrême-droite ne devrait pas pouvoir instrumentaliser un passé si lourd. Tant que l’État d’Israël n’est pas comptable de sa politique illégale d’occupation, des violations du droit international et des nombreux crimes de guerre, une paix au Proche-Orient fondée sur l’égalité des droits sera impossible. Qui inviterait un représentant de M.Orban pour parler d’Europe et de droits de l’homme ? Personne. M. Netanyahou se félicite pourtant de construire un front nationaliste avec ce dirigeant, lors de leur rencontre en juillet dernier. L’Europe est malade de ses extrêmes-droites, et trop de dirigeants courent après elles dans une peur vertigineuse qui amalgame migrants, guerre des civilisations, et terrorisme.

Éducation - Nos responsabilités, en tant que citoyenNEs, et éducatrices et éducateurs, nous rappellent à l’injonction du « Plus jamais ça ! ». Plus jamais de crimes antisémites, ou racistes ! Assez de ces Munich qui conduisent les démocraties à donner toujours plus aux régimes et aux idées racistes avec l’illusion de maintenir la paix. Nous ne le savons que trop bien, en Europe : racisme et colonialisme ont tissé une longue histoire commune, faite de préjugés inégalitaires et de droits à géométrie variable.

En finir avec les inégalités et toutes les discriminations, ici et là-bas, toujours !

10 - Élections professionnelles dans la fonction publique

N’hésitez pas à cliquer sur le lien http://electionsfonctionpublique.solidaires.org/

Vous y trouverez le matériel de campagne de Solidaires et des différentes organisations de la Fonction publique, des vidéos, des actualités…


Documents joints

Bulletin hebdomadaire Sud éducation 05 semaine (...)
Lettre aux IEN - évaluations CP-CE1